REGROUPEMENT FAMILIAL

PARRAINAGE ET REGROUPEMENT FAMILIAL

Les personnes intéressées peuvent être parrainées par un citoyen canadien ou un résident permanent, afin qu’ils puissent émigrer au Canada. Ils peuvent l’être en tant que : Époux, Conjoint de fait ou partenaire conjugal, Enfants à charge, Parents ou Grands-parents ;

– Epoux (se), conjoint(e) et enfant à charge :

Contrairement à la catégorie des parents et grands-parents, la personne souhaitant parrainer son époux ou son enfant n’a pas besoin de prouver une capacité financière quelconque. Il doit, par contre, ne pas bénéficier de soutien de dernier recours (aide sociale). Il s’agit de la seule obligation de nature financière. Des dossiers de parrainages sont refusés pour d’autres raisons, autant subjectives qu’objectives. 

– Parents et grands-parents :

Si des personnes sont parrainés en tant que parents ou  grands-parents afin qu’ils viennent au Canada à titre de résident permanent, les parrains doivent déployer tous les efforts raisonnables pour assumer leurs propres besoins essentiels et ceux des parents ou grands-parents. Pour se faire, CIC a établi des critères financiers selon la constitution de l’unité familiale recevant le ou les parent(s) et grands-parents(s) ainsi que le nombre de parrainés.

Les parrains canadiens ou résidents sont responsables de soutenir financièrement leurs parents ou grands-parents à leur arrivée sur le sol canadien. En tant que parrains, ils doivent veiller à ce que les parents ou grands-parents n’aient pas à demander de l’aide sociale au gouvernement, et cela pour une période de 20 ans.

Au cours des deux (2) dernières années, Citoyenneté et Immigration Canada a ré-ouvert le programme chaque 1er janvier, et cela jusqu’à la réception de 10 000 demandes. Suite à la réception de ce nombre de demandes, CIC a cessé d’accepter de nouvelles demandes jusqu’au prochain exercice.

Si des personnes sont intéressés par se faire parrainer par leurs proches au Canada, ils doivent dès maintenant préparer leur dossier afin qu’il soit prêts le 1er jour de la réouverture du programme. Il faut aussi considérer que le délai de traitement est un élément à considérer pour un candidat époux, conjoint ou parent, qui souhaiterait s’établir au Canada.

Il faut savoir que, contrairement aux autres programmes d’immigration vers le Canada, la demande de parrainage n’exige pas du candidat des compétences académiques, professionnelles, linguistiques ou autres: Le lien familial suffit.