VISA PERMIS DE TRAVAIL

DEMANDE DE PERMIS DE TRAVAIL «VALIDEE»

Description:

Les employeurs peuvent embaucher des travailleurs étrangers dans le cadre du Programme des travailleurs étrangers temporaires. Le Programme des travailleurs temporaires permet aux employeurs d’embaucher des travailleurs étrangers pour remédier aux pénuries temporaires de main-d’œuvre et de compétences.

Le Programme de mobilité internationale permet aux employeurs d’embaucher des travailleurs étrangers dans les cas où il existe des avantages réciproques pour les Canadiens et d’autres avantages concurrentiels pour le Canada.

Conditions: Un candidat souhaitant venir travailler au Canada dans le cadre d’un contrat de travail doit obtenir l’autorisation de trois (3) organismes étatiques. Il s’agit d’une démarche forte complexe et nécessitant la compétence d’un avocat. Les trois démarches sont auprès de :

-1- Emploi et Developpement social Canada (EDSC)

Les employeurs souhaitant engager un travailleur étranger doivent obtenir une étude d’impact sur le marché du travail (EIMT) auprès d’Emploi et Développement social Canada (EDSC) pour embaucher des étrangers dans le cadre de ce programme. Une EIMT permet de vérifier qu’il existe un besoin d’embaucher un travailleur étranger et qu’aucun Canadien n’est en mesure d’accomplir le travail.

L’employeur devra notamment procéder à l’affichage d’une offre d’emploi conforme aux critères de l’EDSC sur trois (3) médias différents dont le site d’Emploi Québec, et cela au moins 1 mois avant le dépôt de la demande et jusqu’à la prise de décision. L’employeur devra également faire état des offres reçues, des candidats rencontrés, des motifs de rejet de candidatures, etc.

L’employeur devra présenter enfin un plan d’intégration de l’employé et se conformer à diverses autres obligations prévues à la Loi. Dans certains cas, une dispense de EIMT est possible. Nous étudierons attentivement chaque dossier de nos clients-travailleurs afin de vérifier la possibilité qu’ils en fassent partie. Outre la dispense, un traitement simplifié peut également s’appliquer si notre client-travailleur fait partie des professions visées par une telle procédure. Prenez note que la liste des professions change régulièrement. Il faut donc agir rapidement.

-2- Le Ministère de Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Quebec (MIDI)

Le MIDI procédera à son propre examen de la demande de validation de l’offre d’emploi présentée. Le MIDI en collaboration avec l’EDSC détermineront si l’offre d’emploi est validée. Si tel est le cas, une demande de Certificat d’acceptation du Québec (CAQ) devra être présentée. Après l’acceptation de son CAQ, le candidat pourra enfin présenter sa demande de permis de travail.

-3- Citoyenneté et Immigration Canada

Une demande de permis de travail auprès de l’Ambassade du Canada du pays de résidence du travailleur devra ensuite être déposée. L’obtention d’un permis de travail au Canada vous offre plusieurs avantages. Il vous permet non seulement d’acquérir une expérience professionnelle de valeur mais également et surtout de bonifier votre éventuelle demande d’immigration permanente. Il est important de savoir qu’un permis de travail peut vous faire bénéficier de programmes d’immigration exclusifs aux travailleurs temporaires.

a) Travailleurs au Québec

Le travailleur ayant un emploi à temps plein de niveau cadre, professionnel ou technique pendant au moins 12 mois à l’intérieur des 24 derniers mois pourra bénéficier du Programme d’Expérience Québec – Travailleur (PEQ), et ainsi obtenir un CSQ en 21 jours ouvrables, contrairement à un candidat étranger, qui ne pourrait obtenir un CSQ qu’après plus de cinq ans d’attente (délais au mois d’août 2015).  Le travailleur ne rencontrant pas toutes les conditions du PEQ pourra quant à lui bénéficier d’un délai de traitement de 18 mois, ce qui encore demeure considérablement plus rapide que les CSQ déposés de l’étranger.

Dès l’obtention du CSQ, une demande de résidence permanente au Canada devra être déposée pendant que , que le travailleur pourra attendre en travaillant au Canada.

b) Travailleurs ailleurs au Canada

Le travailleur temporaire pourra être admissible à présenter une demande pour demeurer au Canada de manière permanente au titre de la catégorie de l’expérience canadienne. Il pourra aussi bénéficier de programmes spéciaux et exclusifs à certaines provinces canadiennes.

c) Travailleurs de retour dans leur pays d’origine

Vous souhaitez retourner dans votre pays d’origine après l’échéance de votre permis de travail pour des raisons familiales ou autres, mais vous avez comme projet de revenir éventuellement au Canada à titre d’immigrant permanent ? Votre expérience professionnelle acquise au Canada pourrait vous faire gagner des points supplémentaires dans le cadre de l’évaluation d’une demande de CSQ ou de résidence permanente à partir de votre pays de résidence.